Sélectionner une page
Logements vides et occupations temporaires

La Région Bruxelloise reste confrontée à une réalité choquante : de grandes surfaces bâties sont inoccupées, que ce soit des bureaux vides, des étages au-dessus des commerces ou des logements à l’abandon. Depuis 2013, le nouveau Code du Logement permet les occupations conventionnées dans le logement social. Une solution temporaire pour des ménages dans le besoin et une manière d’utiliser valablement le nombre croissant de logements vides du secteur. Dans le contexte actuel de crise du logement, les occupations temporaires peuvent constituer une solution provisoire et directe et une amélioration, même momentanée, des conditions de logements pour certains ménages.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.